2022

FRONTIÈRE - PRÁCTICAS ARTÍSTICAS TRANSFRONTERIZAS

FRONTIÈRE – Pratiques artistiques transfrontalières, un événement en collaboration avec le centre d’artiste montréalais DARE-DARE et Bitamine Faktoria – Fabrique de création et production culturelle transfrontalière du Pays basque espagnol. Cette rencontre a lieu à l’occasion du lancement de la publication Frontière, qui revient sur la programmation thématique 2019-2022 de TOPO. Helga Massetani, de Bitamine Faktoria, exposera et présentera le projet de l’Atlas Emocional del Bidasoa. Sylvie Cotton, de DARE-DARE, présentera à son tour le projet et la publication Satellite.

LES PROJETS

FRONTIÈRE de TOPO
C’est sous le thème de la frontière que TOPO a réalisé un cycle d’expositions et de projets en ligne, de 2019 à 2022. Ancrée dans l’histoire de l’humanité et toujours criante d’actualité, la thématique regroupe plusieurs questionnements portés par TOPO, tant politiques et sociaux que technologiques.

La programmation Frontière comprend trois cycles thématiques auxquels ont été associées trois autrices et historiennes de l’art : Nuria Carton de Grammont, Paule Mackrous et Mirna Abiad-Boyadjian. Afin d’enrichir la réflexion, quatre autres spécialistes y abordent plus largement la notion de frontière selon différentes approches liées à leur champ de recherche : Ricard Zapata Barrero (politique), Chantal Pontbriand (esthétique), Jean-Dominique Leccia (psychiatrique) et David Jhave Johnston (technologique).

La publication papier, une carte retraçant les oeuvres des 10 artistes exposés par TOPO dans le cadre de la programmation, se prolonge sur le web avec des essais et du contenu multimédia (essais, vidéos et balados).

SATELLITE de DARE-DARE
« Cette publication retrace les premières trajectoires d’un programme d’explorations artistiques transfrontières initié en 2011 par le centre d’artistes DARE-DARE en satellite de son territoire d’ancrage montréalais. Plus qu’un simple panorama visuel rétrospectif et qu’une présentation des œuvres réalisées dans trois contextes urbains fort différents (Détroit, Tijuana, Mexico), l’ouvrage propose une série d’observations récentes par les artistes et les partenaires hôtes pour en raviver les souvenirs prégnants, y retracer le cheminement de pensée et d’expérience, y révéler l’empreinte dans la pratique de création et dans la réflexion intellectuelle, ou encore, les retombées dans la carrière ou dans la mission artistique. »

– Extrait de l’essai de Martin Dufrasne,
coordonnateur du projet SATELLITE
et co-coordonnateur à la programmation
de DARE-DARE

Atlas Emocional del Bidasoa de Bitamine Faktoria
Cette publication s’inscrit dans le prolongement des recherches menées en 2019 dans le cadre du projet « Cartographie émotionnelle de la Bidassoa ». Il se présente sous la forme d’une série de livrets éducatifs accompagnés du travail de l’illustratrice Elena Odriozola, mettant en évidence des aspects sociaux significatifs. Ces dix petits carnets racontent les histoires d’un espace géographique – celui du fleuve Bidassoa situé au pays basque espagnol – élégamment écrits par María José Noain Maura dans une langue accessible à tous les publics.

Le séjour d’Helga Massetani est rendu possible avec le soutien d’Etxepare et du ministère des Relations internationales du Québec, dans le cadre de l’entente de coopération culturelle entre le Québec et Euskadi.

+info

PARTICIPANTS DE LA COMMUNAUTÉ

  • TODO
  • COMMUNAUTÉ: ETXEPARE INSTITUTUA

D’AUTRES PROJETS

  • TODO
  • PROJETS